infographie du mois : évolution du design dans le temps

infographie : évolution du design - histoire

infographie du mois : évolution du design - personnalité

infographie du mois : évolution du design - exemple : Banania

Pour toutes les personnes préférant une forme standard, voici une retranscription de l’infographie ci-dessus.
Bonne lecture à tous et n’hésitez pas à nous dire ce que vous en avez pensé !

 

INTRODUCTION 

Savez-vous de quelle manière en sommes-nous arrivés au design d’aujourd’hui ? Et en combien de temps ? En réalité, le processus qui a fait du design ce qu’il est à l’heure actuelle à été plutôt long. Regardons cela de plus près :

 

Avant l’imprimerie :

Le design graphique tel qu’on l’entend aujourd’hui a commencé en 1440 après l’invention de l’imprimerie. Pour autant, on a toujours su qu’il existait une relation entre l’homme et la communication visuelle dès la préhistoire avec l’art pariétal ! De plus, nous nous sommes aperçues de l’importance des représentations visuelles pour exprimer des concepts grâce à la première langue écrite : la langue écrite sumérienne. La typographie émerge avec la calligraphie médiévale, et les logos avec les écussons. Enfin, en 1349, on remarque les premières devantures de magasin pour annoncer les « bars ».

 

L’industrialisation :

L’invention de l’imprimerie en 1439 laisse la place dans les cultures occidentales à la communication en masse. C’est dès lors que le design devient plus commercial. Ainsi, les premiers logos sont créés à la fin des années 1400, où la qualité d’impression reflète la qualité d’impression de la maison. En 1620, on parle de « coranto » (précurseur du journal) pour désigner un livre qui comprend les toutes premières publicités. Et en 1837, l’invention de la chromolithographie a permis un certain degré de réalisme sur ces publicités.

 

Époque moderne :

En 1903 a ouvert la toute première agence de design graphique dans le monde, située en Autriche. La Wiener Werskätte est une des organisations qui a contribué largement à la naissance du design. En 1919, c’est au tour de Staatliches Bauhaus d’ouvrir en Allemagne avec pour ambition de créer un idéal artistique : mission réussite. 3 ans plus tard, William Addison Dwiggins met le doigt sur le terme de « design graphique » lorsqu’il décrit son rôle dans la structuration et la gestion des visuels de livres. Enfin, Paul Rand publie en 1947 « Thoughts on design »  qui a largement influencé l’industrie du design.

 

Ère numérique :

L’ère du numérique marque un gros tournant dans l’histoire du design. En effet, le monde a énormément évolué à cette période pour devenir plus ou moins celui qu’on connaît aujourd’hui. De plus, c’est dans cette période qu’est né Adobe PhotoShop (1990), qui change entièrement la face du design. Le design mixte dès lors photographie, illustration et CGI (Computer Generated Imagery). De plus, des logos tels que MTV sont devenus des grosses sources d’inspirations. En effet, proposer de multiples versions de logos tout en conservant ses caractéristiques et donc reconnaissance de tous est un objectif pour pas mal de marques.

 

Histoire sans fin :

Au bout du compte, le design est une histoire sans fin. Nous ne savons pas de quoi sera fait le monde du design demain. Il n’y a qu’à en voir l’évolution de ce domaine jusqu’à aujourd’hui. Sans compter le nombre d’inventions de nos jours. Seuls les futurs designers et clients sont maîtres de l’avenir du design.

 

HISTOIRE 

Historiquement parlant, le design a marqué de nombreuses périodes. En effet, il s’agit d’un très bon moyens de s’exprimer et de faire passer un message, et de nombreux pays l’ont compris :

 

France : L’âge d’or de l’affiche 1870

A la fin du Second Empire en France est apparu l’art publicitaire et de l’affiche. C’est ainsi que Jules Chéret devient « le père de l’affiche artistique ». La Ville lumière (Paris) devient alors la Mecque de l’affiche artistique, polarisant des créateurs de tous pays confondus. À cette période, l’affiche permet l’expression d’art nouveau grâce à Eugène Grasset ou encore Hector Guimard.

Espagne : La guerre civile 1936 – 1939

La guerre civile espagnole a été un moment marqué par la propagande en Espagne. En effet, de nombreuses affiches sont mondialement connues, réalisées par des artistes engagés. Parmi eux, on retrouve José Bardasano, Carles Fontseré, Josep Renau, Joseph Subirat, Pedrero ou encore Vicente Ballester.

Russie : La propagande  1917 – 1991

Afin d’être efficaces et percutants, les Russes ont opté à l’époque pour la publication d’affiches de propagande. Cette technique de communication proche de la publicité a permis l’éducation des esprits ainsi que l’implantation des idées communistes dans le pays.

Allemagne : L’après-guerre 1945

Suite à la guerre en Allemagne, de nombreuses personnalités se sont exprimées et des nouveautés sont apparues. C’est le cas de Hans Hillmann et ses images juxtaposées et manipulées par le biais de diverses techniques. Mais aussi celui de Otl Aicher, précurseur du concept de la communication visuelle, ainsi que Anton Stankowski, responsable à l’époque de l’identité visuelle de la ville.

 

Allemagne : Mur de Berlin 1989

Le mur de Berlin est sûrement l’un des premiers et plus importants symboles de « Border Art ». Cette notion représente l’art de la frontière, à la frontière et sur la frontière. C’est ainsi que cette frontière politique a servi de galerie à ciel ouvert, support à l’expression des passants, aux mots, et bien sûr aux couleurs.

 

PERSONNALITÉ

Vous êtes vous déjà demandé d’où venait le logo Nike? Qui était à l’origine des courants et des icônes du graphisme. Voici une sélection de 10 graphistes qui ont marqués l’histoire du design : 

 

Carolyn Davidson : Cette designer américaine née en 1943 est mondialement connue pour avoir réalisé le fameux logo Nike. Intemporel et internationalisé, ce logo coûtait à l’époque 35$ !

Max Miedinger : Suisse, Max Miedinger est un typographe et graphiste responsable de la création d’une des typographies les plus connues au monde : Helvetica

Rob Janoff : La légende dit que pour s’inspirer, Rob Janoff est allé au supermarché acheter un sac de pomme afin de désigner le logo de l’enseigne Apple ! C’est ainsi qu’en ressort la pomme monochromatique en 2D, avec une petite morsure sur le côté droit.

Milton Glaser : Vous avez sûrement tous vu le logo « I Love New-York » ? Milton Glaser en est l’origine, ainsi que de nombreuses créations qui ont contribué à l’identité visuelle de la culture populaire américaine (dans les années 1960 et 1970)

Jonathan Barnbrook : « Le symbole de l’étoile noire (★ ), plutôt que l’écriture Blackstar, a une sorte de finalité, de simplicité, une noirceur, qui est une représentation de la musique », a expliqué Jonathan Barnbrook après avoir désigné « BlackStar » pour le dernier album de David Bowie.

Kate Moross : Londonienne, Kate Moross est une graphiste et directrice artistique mondialement connue. Notamment pour avoir travaillé pour les One Direction mais pas que. Elle a également été présentée dans Vice magazine, Creative Review ou encore GrafiMagazine. 

Lindon Leader : Animé par simplicité et clarté, Lindon Leader est reconnu dans le monde entier pour ses capacités en identité d’entreprise. Il a même reçu le 5ème prix annuel Tribeca Disruptive Innovation Award à New York en 2014. Pour faire court, Leader a travaillé pour FedEx, Hawaiian Airlines et Banco Baresco.

Saul Bass : Graphiste new-yorkais, Saul Bass est connu pour sa conception d’affiches et de génériques pour l’industrie cinématographique. Une de ses plus grosses collaborations fut avec Alfred Hitchcock !

Paula Scher : Une des graphistes les plus influentes du monde, Paula Scher peut être aussi appelé « maître de l’illusionnisme de l’instantané ». Iconique, intelligente et accessible, elle a travaillé pour le MOMA, New York City Ballet, Microsoft et NYC Transit.

Massimo Vigneli : Massimo Vignelli est un designer italien qui a marqué l’histoire du design par ses multiples réalisations. Au cours de son parcours, ce dernier a travaillé avec IBM, Fort, Bloomingdale, Saks et American Airlines

 

Bien entendu, cette liste n’est pas exhaustive !

 

EXEMPLE – BANANIA

Nous savons d’où vient le design, comment il a été utilisé et par qui. À présent, voyons voir un exemple d’évolution de design dans le temps à travers une marque connu de tous – BANANIA (1912-1999) : 

 

1912 – Fondation de l’entreprise : L’enseigne Banania est fondé en 1912 par Pierre Lardet et Blanche Lardet

1914 – Première image de marque : En 1914, l’enseigne, avec l’aide de H. Tishon créé sa première image de marque : « L’Antillaise » aux traits européens

1915 – Couleurs de la marque : C’est en 1915 qu’apparaissent les couleurs officielles de la marque qui resteront plus ou moins le rouge, jaune et bleu

1935 – Slogan Y’a Bon : En 1935, Banania décide de se séparer de son Antillaise au profil du visage et du slogan de l’ami Y’a bon, revu par Georges Elisabeth

1940 – Humour noir et patriotisme : En 1940, soit durant la seconde guerre mondiale, Banania ose et utilise des slogans avec de l’humour noir tel que : »Tous les matins, je réquisitionne mon Banania »

1960 – Oscar de la publicité : Banania reçoit en 1960 l’Oscar de la Publicité grâce à l’aide de Bazaine, Dayle, Letellier et Publicis qui sont ses agences de pub

1968 – Campagnes de publicité : En 1968, Banania opte pour de fortes campagnes publicitaires incluant affiches et films responsables de mettre en avant les effets énergétiques de Banania. Chaval et Siné font partie des dessinateurs humoristes qui illustrent ce breuvage.

1987 – Nouveau logo : Le logo est totalement revu en 1987. En effet, le Sénégalais disparaît pour un logo plus symbolique et stylisé : énorme soleil qui représente la sympathie de la marque. Le jaune, bleu et rouge sont toujours présents.

1988 – Evolution du logo : Au fur et à mesure, le soleil envahit tout le cadre, laissant peu d’espace à un bol contenant le chaud liquide et entouré des différents ingrédients

1990 – Evolution du logo : Le grand soleil disparaît 3 ans après son apparition, au profit d’une figure d’enfant. Le rouge reprend sa place dans le logo ainsi que le sourire gourmand qui rappelle la filiation de Na !

1999 – Figure du tirailleur : La figure stylisée du tirailleur, adoptée en 1959, apparaît de nouveau sur les boîtes de Banania

À noter que cette liste n’est pas exhaustive et représente seulement une partie de la communication de l’enseigne Banania. Tout n’est pas mentionné et il existe d’autres étapes clés.

 

CONCLUSION

Pour conclure, le design sert pour tout et partout. Grâce à son invention, il est possible de passer des messages percutants, aussi bien pour communiquer sur l’Histoire que pour une image de marque. En effet, chaque enseigne a son logo, qui lui permet une représentation visuelle. 

Si vous voulez en savoir plus ou si vous avez besoin d’un design sur-mesure, n’hésitez pas à faire appel à nos soins